Chroniques de rando #2 – L’Abbaye de Mortemer

Illustration de Antonin Briand

Par Aya Gogishvili

            Dans le fin fond de l’Eure, non loin de Lisors, il existe un écrin de nature contenant de nombreuses légendes. Même son nom, à la fois grotesque et romantique, débride l’imagination.

Avez-vous déjà entendu parler de l’Abbaye de Mortemer ? Si vous êtes amateur d’histoires paranormales, de légendes urbaines et de mythes en général, très probablement. Cet ancien cloître, très connu pour ses histoires de hantises, est visité par de nombreux touristes chaque année et a construit sa notoriété autour de ce folklore.

Et en effet, de nombreuses légendes sont rattachées au lieu. Le mystère qui y plane a permis à la presse sensationnelle de faire choux gras, d’aucuns remettant en question le fondement de ces histoires extraordinaires. Mathilde l’Emperesse, la dame blanche de l’Abbaye, n’aurait par exemple jamais séjourné là bas, selon d’autres sources historiques. Mais peu importe. Il faut bien le dire, lorsque j’ai eu l’occasion de visiter l’Abbaye de Mortemer, je me suis sentie transportée par le romantisme de ces vieilles pierres et leurs chuchotements. L’aspect des ruines blanches cachées au milieu des bois verdoyants est suffisamment saisissant pour qu’on s’imagine effectivement tout un univers secret. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant que l’Abbaye ait donné naissance à toutes ces légendes : le nom Morte-mer évoque un marais, terre traditionnellement associée à la magie…

Outre un festival, une nuit des fantômes, diverses balades et ateliers proposés, le visiteur pourra profiter du Musée des Légendes et fantômes. On y raconte par exemple l’histoire de la Garrache, une femme-garou qui errait la nuit dans la forêt verdoyante qui entoure l’Abbaye, avant d’être tuée par son mari qui l’avait prise pour un véritable loup. Parmi les fantômes de l’Abbaye, on peut y trouver une histoire de moines-revenants, qui furent observés sur les lieux il y a plus de deux cent ans. Selon les dires, ces ecclésiastiques étaient les derniers habitants des lieux lorsque survint la Révolution Française. Ils furent massacrés par les insurgés, dans le cellier. Depuis, ils hanteraient les lieux à la nuit tombée.

Enfin, il y a Mathilde l’Emperesse. La belle dame blanche du cloître, dont elle aurait été la fondatrice et la bienfaitrice, est la petite-fille de Guillaume le Conquérant. La jeune femme aurait été enfermée entre ces murs pendant des années, suite à un différend avec son père… Elle y serait revenue à sa mort, et hanterait depuis les ruines de l’Abbaye. La légende dit que si on l’aperçoit et qu’elle porte des gants blancs, un mariage est à prévoir dans l’année. En revanche, si elle porte des gants noirs… c’est signe d’une mort dans l’année.

Ces vieux murs comportent leur lot d’esprits vivaces. Et en laissant aller ses pas au milieu de ces ruines, on ressent effectivement une atmosphère particulière. Cela expliquerait-il l’exorcisme qui y a été pratiqué en 1921?Que ces légendes soient effectivement du marketing ou pas, peu importe. L’Abbaye de Mortemer est un lieu riche, que j’ai beaucoup aimé visiter. Si vous aimez frissonner, rêver, en apprendre un peu plus sur l’histoire de la Normandie ou encore simplement consacrer quelques heures à pêcher dans le lac, n’hésitez pas. L’Abbaye vous attend…!

Aya, pour Voyage en Terres Contées.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Briand dit :

    Les textes sont captivants… et je ne les ai pas encore tous lus.
    Les illustrations d’Antonin Briand sont superbes.
    Merci pour vos publications.
    Continuez.
    Je vous suis.

    Aimé par 1 personne

    1. vetcprojet dit :

      Merci beaucoup pour votre avis ! Nous sommes ravis que notre travail vous plaise 🧡

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s