Demeures insolites #7 – Le centre bouddhique de Plouray


« Le Stupa, multiples portes de bonne augure. [..] Puissent tous les êtres qui auront un contact avec cet édifice jouir du bonheur insurpassable ! Que depuis ce Stupa jusqu’aux confins de l’univers un bonheur et une paix authentique resplendissent. »

Demeures insolites #6 – Villi, le facteur Cheval islandais


Dans son atelier, l’artiste est facilement reconnaissable. Sous sa casquette ornée de deux ailes empaillées qui lui donnent un curieux air d’Astérix, ils sculpte de petites vertèbres pour en faire des pendentifs et des porte-clés à l’attention des touristes. Les deux voyageuses n’en finissent pas de se délecter de ces trésors qui n’ont, curieusement, rien de mortifère. C’est amusant comme parfois, les éléments que nous associons spontanément à la mort semblent faire rejaillir la vie quand on s’y attend le moins.

Demeures insolites #5 – Le palais idéal du facteur Cheval


Je me souviens d’animaux exotiques : des girafes, des oiseaux, des crocodiles… Je me souviens aussi des grands escaliers permettant d’accéder aux terrasses en hauteur, et des toutes petites loges cachées sous les voûtes du rez-de-chaussée, dont on risquait de manquer les trésors de ciment et de coquillages si on ne longeait pas en la caressant toute l’imposante façade.

Demeures insolites #4 – La Maison sculptée 2/2


« Dans le milieu de l’art, le meilleur chemin n’est pas forcément d’aller de A à B. Parfois il faut passer par Z, et prendre des directions improbables. Je me suis cassé la gueule plusieurs fois. Mais bon. »
Jacques Lucas, entretien du 6 mars 2022

Demeures insolites #4 – La Maison sculptée 1/2


Nous arrivons au numéro 24 du le lieu dit Lessart, à Amanlis, près de Janzé, au son de la chanson Lothlorien de la bande originale du Seigneur des Anneaux . On n’aurait pas pu trouver mieux pour voir surgir du bas-côté les premières sculptures de Jacques Lucas.

Demeures insolites #3 – La Demeure du Chaos


Alors, à ta véritable question, pourquoi la noirceur?
Je te réponds simplement, quand tu verras la noirceur, réjouis-toi, car c’est le début de l’œuvre.
Thierry Ehrmann, 9 décembre 1999

Demeures insolites #1 – Le Naïa Museum, à Rochefort-en-Terre


D’abord et avant toute chose, impossible de parler du musée Naïa sans mentionner l’incroyable femme qui lui a donné son nom. Car au Château des Rieux vivait une sorcière, qui y aurait habité entre la fin du 19e siècle et le début du 20e. On ne sait que très peu de choses sur elle, et beaucoup d’informations dont nous disposons s’appuient sur des rumeurs. Elle serait née d’un père rebouteux, dans la commune de Malansac, et son surnom vient du mot « noire » dans la langue régionale gallo. Son véritable nom, ainsi que sa date de naissance et de mort sont inconnus. Et c’est donc en hommage à la sorcière Naïa que le Museum a pris son nom.