Je me souviens de Kiev


Je me souviens de Kiev, et de l’impression de légèreté que j’ai ressentie en arpentant ses rues. Ses avenues sont immenses, et donnent envie de se promener le nez en l’air. On croirait presque ne pas se trouver dans une métropole, tant elles sont larges. La cité ne nous pèse pas. Partout, on peut respirer. Et cette âme si particulière, elle plane sur la ville comme un grand oiseau mystérieux.

Demeures insolites #3 – La Maison sculptĂ©e 1/2


Nous arrivons au numéro 24 du le lieu dit Lessart, à Amanlis, près de Janzé, au son de la chanson Lothlorien de la bande originale du Seigneur des Anneaux . On n’aurait pas pu trouver mieux pour voir surgir du bas-côté les premières sculptures de Jacques Lucas.

Chroniques de rando #7 – La Fontaine de Barenton et le HĂŞtre de Ponthus


SituĂ©e près de Folle PensĂ©e, la Fontaine de Barenton aux vertus merveilleuses est l’objet de bien des lĂ©gendes. On raconte que ce serait lĂ  que Merlin aurait rencontrĂ© la fĂ©e Viviane. On dit aussi qu’elle pourrait faire tomber la pluie et mĂŞme dĂ©clencher des tempĂŞtes. Pour rĂ©veiller sa magie, rien de plus simple : il suffit de verser quelques gouttes de son eau sur la pierre qui la jouxte Ă  l’aide d’un rĂ©cipient attachĂ© Ă  la pierre par une chaĂ®nette.

Urbexplos de voyage en terres cachĂ©es – Les Mines #3


La maison d’hĂ´tes apparaĂ®t encore au bout du chemin. Elle est flanquĂ©e d’un joli lac au bord duquel nos explorateurs du dimanche s’offriront une dernière cigarette avant de rentrer. Les filles s’assoient toutes les deux sur un banc, observant le clapotis de l’eau troublĂ©e par les gouttes de pluie. Un sentiment de plĂ©nitude partagĂ©e les envahit. C’est sĂ»r, ils reviendront ! 

Demeures insolites #2 – La Demeure du Chaos


Alors, à ta véritable question, pourquoi la noirceur?
Je te réponds simplement, quand tu verras la noirceur, réjouis-toi, car c’est le début de l’œuvre.
Thierry Ehrmann, 9 décembre 1999

Comment j’assistai Ă  un rituel paĂŻen Ă  minuit en pleine forĂŞt de BrocĂ©liande


J’ai toujours aimé Brocéliande. La petite fille que j’étais et dont la voix résonne toujours en mon cœur se nourrissait de contes et légendes de toutes sortes, en particuliers issus de la tradition bretonne : les bois constituaient un merveilleux miroir de mes rêves d’enfant. Ils devinrent, plus tard, le terreau qui donna naissance à ma spiritualité. Brocéliande représente beaucoup pour moi. Ses arbres charrient des souvenirs de beuverie, de contemplation, d’expériences hors du rationnel, loin du raisonnable.

Urbexplos de voyage en terres cachĂ©es – Les Mines #2


. StĂ©lan et Aya se regardent, complices. L’atmosphère qui se dĂ©gage de la pĂ©nombre face Ă  eux leur fait terriblement envie. Si seulement ils pouvaient se frayer un chemin au cĹ“ur des galeries… Un lĂ©ger courant d’air viciĂ© souffle vers eux, comme une invitation. On croirait presque entendre les murmures de mineurs morts sous la terre, hantant les mines depuis des dĂ©cennies…

Chroniques de rando #6- Les Gorges de Toul Goulic


NichĂ© au cĹ“ur du dĂ©partement des CĂ´tes d’Armor, se trouve un Ă©crin de nature au paysage insolite. Les Gorges de Toul Goulic forment un chaos rocheux granitique suivant le cours du Blavet, entourĂ© par une vallĂ©e boisĂ©e. Le fleuve serpentant un peu plus haut disparaĂ®t ici sous trois cent mètres de roches entassĂ©es les unes sur les autres, et l’ensemble a quelque chose de fantastique.

Urbexplos de voyage en terres cachĂ©es – Les Mines #1


Non loin de la bouillonnante citĂ© de Rennes, on raconte qu’il se trouve de vieilles mines abandonnĂ©es, envahies par la vĂ©gĂ©tation. En 1879, la SociĂ©tĂ© des Mines argentifères de la Touche obtint la première concession pour exploiter les filons de plomb argentifère, de zinc et de pyrite des sous-sols de Vieux-Vy sur Couesnon. Le site…

Chroniques de rando #5 – Les Ocres de Roussillon


Non loin de la citĂ© phocĂ©enne, dans les alentours d’Avignon, on peut par exemple dĂ©couvrir le Sentier des Ocres de Roussillon, et en poussant un peu plus loin le non moins remarquable Colorado Provençal. Des siècles d’exploitation de l’ocre dans les mines environnantes ont creusĂ© le paysage pour lui donner un visage insolite, aux dĂ©gradĂ©s de couleurs irrĂ©els et Ă  l’atmosphère unique.

Comment passer la douane israélienne


Avant toute chose, il y a un passage obligĂ© pour tout voyageur qui souhaite entrer sur le territoire israĂ©lien. Et c’est la douane! La seule, l’unique, la fameuse… Les israĂ©liens sont connus pour la mise en place d’un contrĂ´le frontalier parmi les plus draconiens au monde. Il faut donc s’y prĂ©parer un minimum. Et voici quelques petits conseils tirĂ©s de mon expĂ©rience, pour pouvoir vous en sortir sans encombres.

Chroniques de rando #4 – Le NaĂŻa Museum, Ă  Rochefort-en-Terre


D’abord et avant toute chose, impossible de parler du musĂ©e NaĂŻa sans mentionner l’incroyable femme qui lui a donnĂ© son nom. Car au Château des Rieux vivait une sorcière, qui y aurait habitĂ© entre la fin du 19e siècle et le dĂ©but du 20e. On ne sait que très peu de choses sur elle, et beaucoup d’informations dont nous disposons s’appuient sur des rumeurs. Elle serait nĂ©e d’un père rebouteux, dans la commune de Malansac, et son surnom vient du mot « noire » dans la langue rĂ©gionale gallo. Son vĂ©ritable nom, ainsi que sa date de naissance et de mort sont inconnus. Et c’est donc en hommage Ă  la sorcière NaĂŻa que le Museum a pris son nom.

Chroniques de rando #3 – BrocĂ©liande et son Château de TrĂ©cesson


Situé non loin du camp de Coëtquidan, le château aurait été la demeure des seigneurs de Ploermël et Campénéac, dès le VIIIe siècle. Mais son architecture actuelle daterait du XVe siècle, période à laquelle il appartenait à la famille Trécesson. Le premier représentant connu de cette maison était le chevalier Jean de Trécesson. La demeure passera ensuite de famille en famille jusqu’à ses propriétaires actuels, les de Prunelé.

Urbexplos de voyage en terres cachĂ©es – La fonderie #4


Quelques portions de route plus loin, c’est chose faite : un petit parking boueux les accueillera pour la nuit, non loin d’une jolie balade verdoyante qu’ils ne manqueront pas de parcourir avant de s’installer dans le camion de Stélan. Ils passeront le reste de la nuit à écrire, discuter et boire des bières, sous le halo lunaire habillant le paysage nocturne d’une aura de mystère…

Urbexplos de voyage en terres cachĂ©es – La fonderie #3


Les deux aventuriers du dimanche continuent leur progression à travers la végétation, et atteignent l’un des murs d’enceinte. Un peu plus loin, il y a une tour qui ressemble à un petit château d’eau. Excités comme deux gamins, ils s’y rendent sans attendre, avec le projet d’y monter.

Urbexplos de voyage en terres cachĂ©es – La fonderie #2


Le squelette de l’ancienne usine se tient devant eux, envahi par les herbes folles. Souriants, d’un pas lĂ©ger, les deux aventuriers du dimanche s’enfoncent dans la fonderie. L’humiditĂ© sur le sol a laissĂ© des flaques d’eau dans lesquelles se reflètent les arches rouillĂ©es, le tout baignĂ© par une lumière agrĂ©able. Les deux amis sont contents d’avoir rĂ©ussi Ă  entrer, mĂŞme s’ils avaient entendu que c’Ă©tait facile. Aya est heureuse d’avoir pu passer le mur avec l’aide de son ami, et l’envie d’explorer les lieux monte. Leur imagination habille les vestiges du lieu de son activitĂ© passĂ©e, et le duo ressent la soudaine envie de se faire dĂ©tectives improvisĂ©s, pour comprendre l’organisation des diverses salles. C’est parti pour l’enquĂŞte !

Chroniques de rando #2 – L’Abbaye de Mortemer


Avez-vous dĂ©jĂ  entendu parler de l’Abbaye de Mortemer ? Si vous ĂŞtes amateur d’histoires paranormales, de lĂ©gendes urbaines et de mythes en gĂ©nĂ©ral, très probablement. Cet ancien cloĂ®tre, très connu pour ses histoires de hantises, est visitĂ© par de nombreux touristes chaque annĂ©e et a construit sa notoriĂ©tĂ© autour de ce folklore.

Chroniques de rando #1 – Notre Dame La Brune


Est ce que vous aimez marcher? Randonner? Simplement vous balader?
Vous est-il déjà arrivé de découvrir des lieux étranges, étonnants, beaux, émouvants lors de vos expéditions?
Laissez-nous vous conter nos petites et grandes découvertes pour vous permettre, à votre tour, de partir à l’aventure…