CHRONIQUES DE RANDO # 13 – L’aube et les vipères: un lever de soleil au Mont Ventoux


D’aussi loin que je me souvienne, le géant de Provence, comme on aime à l’appeler dans ma région natale, a toujours veillé sur mon âme d’enfant. Du haut de ses 1910 mètres d’altitude, il domine le Vaucluse et les plaines de la vallée du Rhône côté Ouest, et les Alpes de Haute Provence côté Est. Comme moi, il a souvent la tête dans les nuages, mais les pieds bien ancrés sur Terre au milieu des vignes et des lavandes. Cet immense massif calcaire a la particularité d’avoir un sommet toujours blanc. En hiver parce qu’il y neige encore un peu, ce qui permet à la toute petite station de ski du Mont Serein de fonctionner par intermittence. En
été parce que son sommet est parsemé de roches blanches dont l’éclat ne ternit jamais.