Arbres remarquables #1 – Les gardiens de Brocéliande


Qu’ils aient constitué une rencontre fortuite lors d’un voyage, ou qu’ils aient toujours été les voisins de la maison dans laquelle vous avez grandi, il est des témoins silencieux qui ont vu le monde évoluer de siècles en siècles, sans jamais perdre de leur majesté. Ces êtres, d’aucuns les appellent aujourd’hui les Arbres Remarquables. Ce sont des arbres plusieurs fois centenaires, et il en existe encore un certain nombre autour de nous. Ils sont très précieux, surtout par les temps qui courent. Leur rendre visite, c’est entreprendre tout un voyage.

Carnets de voyage – Villi, le facteur Cheval islandais


Dans son atelier, l’artiste est facilement reconnaissable. Sous sa casquette ornée de deux ailes empaillées qui lui donnent un curieux air d’Astérix, ils sculpte de petites vertèbres pour en faire des pendentifs et des porte-clés à l’attention des touristes. Les deux voyageuses n’en finissent pas de se délecter de ces trésors qui n’ont, curieusement, rien de mortifère. C’est amusant comme parfois, les éléments que nous associons spontanément à la mort semblent faire rejaillir la vie quand on s’y attend le moins.

Voyages Parallèles – Se perdre dans les ruines du château du Guildo


Au mois de juin dernier, à l’occasion d’un séjour de quelques jours dans les Côtes-d’Armor afin de visiter une très bonne amie, j’ai découvert en sa compagnie les ruines d’un château qui a connu son apogée au milieu du XVe siècle. Au cours de la visite de ses vestiges, l’atmosphère était tellement poétique que j’ai voulu en garder une trace en rédigeant un petit texte qui je l’espère vous donnera envie de découvrir ce lieu magique.

Carnets de voyage – La petite fille et l’apprentie Geisha


Voici venue l’année 2000. J’ai huit ans, en plein milieu de l’immense métropole qu’est Tokyo. Autour de moi, le monde est fait de buildings, de gens polis et de hiéroglyphes que je ne sais pas lire. Je sais que je suis au pays des pokémons à l’époque de la sortie de la première génération en France, et que les gens y sont très gentils. J’ai des jouets plein les poches, des histoires plein la tête, et un gros pikatchu jaune à la queue décousue toujours scotché sous mon bras.

Carnets de voyage – Un karaoke en plein air au cœur de Berlin


Quand la chanson s’est terminée, je me suis redressée en criant, en même temps que tous les gens assemblés là, pour lui faire une ovation digne d’une rock star. Parce que sans le savoir, ce jour-là, cette jeune femme ivre venu de l’autre bout du monde a rallumé quelque chose qui s’était éteint et qui brûle encore en moi à chaque fois que je prends un micro. Cette soif inextinguible de communion humaine, d’émotions, de son pur. Et même si j’ai longtemps regretté de ne pas avoir eu le courage de chanter ce jour-là, j’ai bon espoir d’y retourner un jour, et de hurler à pleins poumons ce « I love Rock’N roll » que j’ai depuis appris par cœur, me faisant la promesse secrète de ne plus jamais me dégonfler.

Voyages parallèles – Conjuration du Tatzelwurm, par la sueur, la Lune et le feu – Autriche, 2022


Dans les hauteurs d’Abtenau, aux premières lieues de l’Autriche en y entrant par l’ouest, se tient au solstice d’été le rassemblement du House of the Holy, ou Funkenflug. On y mélange la sueur, la Lune et le feu à 666 mètres d’altitude. Ce fut pour le conteur un voyage merveilleux au sens le plus conté du terme.
C’est une réunion sélective au sein d’une communauté ayant décidé, d’après les réceptions impressionnistes que le conteur en a saisi, d’exprimer tout au long de l’année les forces païennes et les arts sombres.
Et voilà le conteur parti pour un voyage héroïque.

Carnets de voyage – Un temple païen à Jérusalem


Lorsque je repense à Jérusalem, c’est d’abord le souvenir des chants du muezzin qui me revient, mêlé à celui des épices et du café à la cardamome, qui embaumaient les alentours des échoppes arabes. Ensuite, c’est l’atmosphère si particulière des rues du vieux Jérusalem que j’aime me remémorer. Cette ville recèle en son sein un mystère qui mêle humanité, histoire et religion. Et cette richesse y est palpable, presque organique, submergeant le profane lorsqu’il arpente ses petites rues biscornues. Ce labyrinthe de couleurs et de vieilles pierres, je l’ai aimé dès les premiers instants. Et je me souviens d’une journée où par hasard, Jérusalem m’a laissé entrevoir que la complexité de son mystère était bien plus profonde que je ne l’imaginais.

Carnets de voyage – Mystérieuses chapelles en Centre Bretagne 2/2


Dans les environs du village de Guerlesquin, nous fîmes un matin de juin d’autres étranges découvertes. A cette occasion, nous réalisâmes avec émerveillement à quel point un village, un canton ou une région peuvent entremêler à loisir les histoires populaires pour donner une explication à la présence d’éléments naturels ou de bâtiments remarquables. Comment sont nées ces histoires ? Qui les a inventées ? Quand exactement ? Et laquelle vint en premier ? Difficile de le savoir avec certitude, car elles se sont d’abord et surtout transmises oralement pendant de longues décennies, voire pendant des siècles. Nous fûmes également frappés de découvrir dans un si petit périmètre plusieurs lieux insolites qui attirèrent notre attention. Quel plaisir d’éprouver ce sentiment d’euphorie et d’effervescence intellectuelle lors de nos chasses aux contes !

Carnets de voyage – Mystérieuses chapelles en Centre Bretagne 1/2


Depuis que je vis en Bretagne, je ne me lasse pas de la sillonner. C’est d’abord la dimension païenne du rapport de cette région à la nature qui m’attire dans mes choix d’excursions. J’ai appris au fil de mes promenades que, bien que cette vision d’une nature magique soit largement fantasmée, il est des endroits d’où émanent indéniablement une force vive et des mystères insondables. J’ai appris aussi que cette aura mystique n’est pas propre aux seules forêts et rivières. Car la Bretagne est aussi une région profondément chrétienne où les chapelles ont presque aussi bien poussé que les chênes à présent centenaires. Je suis partie avec Antonin à la rencontre de la chapelle Saint Michel de Braspart, située sur la montagne Saint Michel au sein du Parc naturel régional d’Armorique.

Carnets de voyage – Grenades, lacrymos et blindés à Jérusalem


J’ai fait trois voyages en Terre Sainte. Je pourrais parler des heures de l’incroyable richesse de ce petit pays israélo-palestinien d’un point de vue historique, religieux et culturel, dont le conflit tristement célèbre s’éternisera encore longtemps. Mon dernier passage à Jérusalem date de 2017, où je suis partie avec mon amie Charlie. Nous avons voyagé un mois durant lequel nous avons travaillé en tant que bénévoles dans une maison de retraite située en quartier arabe.
J’aimerais vous raconter aujourd’hui la fois où nous avons failli nous retrouver au milieu d’une manifestation qui a fait une centaine de blessés.

Carnets de voyage – Kou, une rivière du Burkina Faso


En février 2018, à l’occasion du mariage de ma cousine Alice, une partie de ma famille s’est rendue au Burkina Faso pendant une dizaine de jours. Après les festivités à Ouagadougou, nous avons pris quelques jours pour voir un peu du pays. Quand je repense à ce séjour, c’est d’abord la chaleur qui refait surface. La chaleur suffocante qui nous a pris la gorge à peine descendus de l’avion. La chaleur et le sable rouge qui couvrait en permanence nos peaux en sueur, dessinant de petits sillons vermeils dans le creux de nos coudes et de nos genoux. Je me souviens des quelques villes que nous avons traversées, où le bitume était si rare que pour se retrouver, on se donnait rendez-vous au troisième ou au quatrième « goudron » après telle ou telle échoppe. Je revois aussi, le cœur en émoi, les colibris qui butinaient autour de la table de nos petits-déjeuners. 

Chroniques de rando #12 – Le Jardin aux Moines de Brocéliande


Je ne compte plus le nombre de balades que j’ai pu faire en pays de Brocéliande. Bien que l’aura magique de la Forêt soit quelque peu gâchée par le nombre de touristes qui y gravitent, ses sous-bois comptent beaucoup de lieux qui valent la peine d’être découverts. Parmi ceux qui m’ont marquée de par leur atmosphère particulière, je voudrais vous parler aujourd’hui du Jardin aux Moines.

Chroniques de rando #11 – La Forêt de Huelgoat


Tapis dans la fraîcheur de l’Antre, ils écoutèrent gronder le torrent qui se jetait entre les rocs vingt mètres en contrebas. Alors, ils levèrent les yeux vers la lumière, en haut. Ils contemplèrent la mince ouverture en forme d’œil bordée de branches verdoyantes et de lianes sauvages. La porte des Enfers ? Définitivement pas. Mais une porte vers un autre monde, à n’en pas douter.

Comment faire son sac pour partir en randonnée ?


Avec l’été approchant, revient la saison de la liberté et du soleil. C’est l’occasion de souffler, de se réénergiser avant le démarrage d’une nouvelle année, pour celles et ceux qui ont des vacances. Il y a mille et unes manières d’occuper son temps libre. Mais un grand nombre d’entre vous vont, je le sais, reprendre la route et s’adonner à une activité que nous affectionnons nous aussi tout particulièrement : la randonnée!

Carnets de voyage – Ikuno, JAPON


Tu aimerais dire qu’il y a eu magie, sortilège ou illusion. Mais c’est juste que tu es nul en géographie. À cause d’une erreur bête de ta part, […] tu te retrouves à Ikuno, préfecture de Hyogo, Japon. Il faut le vouloir, se perdre à Ikuno. Trois trains, chacun plus petit, plus lent, plus serein que le précédent. Chacun pile à l’heure. Et à la gare dans laquelle tu échoues enfin, tu aperçois le petit wagon rouge qui t’a déposé là s’éloigner tranquillement. Un couple te fait signe de la main. Avant de te conduire à la maison que tu as louée, là-haut dans les montagnes, ils te proposent de passer te ravitailler. […]

Chroniques de rando #10 – Le Tombeau des Géants


A mes yeux, le mystère qui plane sur ce lieu mérite qu’on s’y arrête quelques instants. On dirait effectivement une sépulture, dont les dimensions sont impressionnantes. Les fouilles de 1982 ont révélé une installation datant du mégalithique, de quatre mètres de long pour un mètre de hauteur. Si c’était une tombe, qui pouvait bien reposer ici?
Un fils du Petit Peuple? Un guerrier terrassé par les chevaliers de la Table Ronde, comme le raconte un autre mythe? Une sorcière, comme le suggère son autre nom : la Roche à la Vieille? Ou tout bonnement la Mort!
Qui sait?

Carnets de voyage – Poème pour Santiago de Compostela


À l’été 2010, nous décidons de nous rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle en suivant la voie de pèlerinage appelée El camino del Norte. Afin de me souvenir longtemps de ce pèlerinage, je tiens un journal dans lequel j’écris mes impressions. Nous avons vécu de très bons moments qui, encore régulièrement, s’invitent dans nos conversations.  Ainsi est né cet acrostiche. 

Carnets de voyage – Voyage en Ecosse « Neist Point » – été 2016


L’aube vient de se lever et alors qu’un frisson vous parcourt l’échine, vous resserrez autour de votre cou l’écharpe en laine aux motifs de tartan écossais, achetée quelques jours plus tôt à Edimbourg. Fermez un instant les yeux et sentez. Alors qu’une odeur d’iode et de sel emplit sûrement vos narines, rouvrez les yeux et regardez. Face à vous, l’immensité.

Demeures insolites #4 – Le palais idéal du facteur Cheval


Je me souviens d’animaux exotiques : des girafes, des oiseaux, des crocodiles… Je me souviens aussi des grands escaliers permettant d’accéder aux terrasses en hauteur, et des toutes petites loges cachées sous les voûtes du rez-de-chaussée, dont on risquait de manquer les trésors de ciment et de coquillages si on ne longeait pas en la caressant toute l’imposante façade.

Le jour où j’ai bu un verre dans un pub hanté 2/2


Sur les murs, quelques articles jaunis renseignent sur les chasses aux fantômes qui eurent lieu ici. “Pardon Monsieur, est ce que le pub est hanté?” Il me répond : “Oui, il y a des fantômes ici.” Mon ami se lève, et me laisse seule à ma table. Je ne m’y attendais pas, mais c’est le moment que choisirent les habitants invisibles du lieu pour se manifester…